nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

De temps en temps, il faut arrêter de persévérer

De temps en temps, il faut arrêter de persévérer

Véro et Marie-Soleil parlent de deux lectures qui les ont fait réfléchir à l’idée de laisser tomber. On entend souvent des histoires de persévérance et d’hommes d’affaires qui se sont rebâtis après avoir flanché, mais est-ce qu’il faut vraiment se rendre là avant d’abandonner? Selon elles, que ce soit quand notre corps a besoin d’une pause ou quand quelque chose est visiblement voué à l’échec, il faut parfois mettre son énergie ailleurs.

Comme Marie-Soleil souligne, l’idée est de distinguer la persévérance et l’acharnement. Selon elle et Véro, il faut éviter de s’acharner sur des projets qui n’ont pas d’avenir et apprendre à s’arrêter sans avoir peur des regrets.

Elles font également un parallèle avec les ours qui ne s’efforcent pas de finir toutes les tâches de leur liste avant d’hiberner. Vous pourrez les entendre en discuter avec Sébastien et connaître le nom d’un livre sur le sujet en écoutant la capsule suivante des Hits dans l’trafic.

Aprendre à abandonner...

il y a 10 jours

Rythme au travail PM (Saguenay)

En direct de 13:00 à 16:00

1756
100

Rythme au travail PM (Saguenay)

avec Dianne Simard

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.