nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Déménagement: un choc pour les enfants?

Déménagement: un choc pour les enfants?
Matheus Bertelli / Pexels

Déménager, surtout quand on change de quartier ou de ville, peut représenter un défi d’adaptation. Il faut se laisser le temps, particulièrement avec des enfants.

L’endroit où l’on habite - peut-être la seule maison que l’enfant a connue depuis sa naissance – est plein de souvenirs et de signification. C’est un symbole puissant d’attachement et d’enracinement. Ce ne sont pas que des boîtes qu’on déménage, c’est une partie de notre vie et toutes nos émotions qui viennent avec.

Un déménagement représente une source de stress majeure allant même jusqu’à la dépression dans certains cas tellement les émotions qui s’y rattachent sont puissantes. Enterrer une partie du passé n’est pas facile pour tout le monde… Mais que ce soit un déménagement « positif » ou non, attendez-vous à une réaction des enfants.

Est-ce que le déménagement survient à la suite d’une séparation?

La réalité frappe de plein fouet quand on est finalement installés dans la nouvelle demeure, surtout si ce n’est pas dans la même ville que l’autre parent. La perte des amis du quartier ou de l’école qui s’ajoute à la perte des repères familiaux quand tout le monde habitait dans la même maison ou le même logement peut entraîner une période de tristesse à laquelle vous ne saurez peut-être pas comment réagir.

Vous comptez peut-être sur la grande capacité d’adaptation des enfants et vous avez raison jusqu’à une certaine limite : si vous constatez des troubles du sommeil, une perte d’appétit, un comportement complètement différent, de l’anxiété, portez une attention particulière à ce que vous dit votre enfant. L’écouter et le rassurer est la première chose à faire, quitte à provoquer la discussion vous-même si l’enfant se referme sur lui et sa réaction négative vis-à-vis du déménagement.

Tous les enfants ne se livrent pas facilement, surtout s’ils ont peur de faire de la peine à leur mère ou à leur père. Dites-leur qu’ils ont le droit de ne pas être d’accord avec la décision et d’avoir de la peine. Une fois les émotions sorties, ils seront plus disposés à s’adapter à leur nouvelle vie, surtout si vous leur donnez un coup de main pour favoriser leurs nouvelles relations amicales.

Si vous avez l’espace, organisez un BBQ et invitez les enfants du voisinage. C’est vrai que les enfants ont de la facilité pour se lier, mais vous pouvez l’aider en provoquant les occasions de rapprochement. L’adaptation au nouvel environnement sera nettement plus rapide avec des amis autour.

Si vous constatez un problème de comportement plus sérieux, n’hésitez pas à consulter un spécialiste pour avoir les bons outils pour intervenir rapidement et éviter que ce stress ait des conséquences plus graves. Si vous voulez vous confier, la Ligne Parents a des ressources à proposer.

Rythme au travail PM (Saguenay)

En direct de 13:00 à 16:00

1460
100

Rythme au travail PM (Saguenay)

avec Dianne Simard

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.