nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

François Arnaud de retour chez lui!

François Arnaud de retour chez lui!

Le sourire de François Arnaud… Allôôôôôôôôôôô!

Il faisait chaud à Montréal hier soir, avez-vous remarqué? J’ai trouvé la raison: le beau François Arnaud était en ville pour la première du film Origami et l’acteur n’a pas manqué de faire grimper les degrés sur le thermostat. Voilà!

New-yorkais d’adoption depuis trois ans déjà, François Arnaud roule sa bosse du côté des États-Unis depuis 2009, année où on l’a découvert dans J’ai tué ma mère et Les grandes chaleurs. Ayant connu un succès monstre avec The BorgiasBlindspot et Midnight, Texas, l’acteur était visiblement heureux de revenir chez lui hier soir pour présenter son nouveau film.

«J’habite à New York depuis trois ans, mais je bouge pas mal. Je dépose mes choses et je repars! J’essaie aussi de revenir le plus souvent à Montréal voir mes amis, des pièces de théâtre ou des films. C’est comme si je n’étais jamais parti en fait… mais, ça fait plaisir de venir présenter Origami ce soir, chez moi, de faire à nouveau partie du paysage culturel québécois. Ça fait quand même un an et demi qu’on a tourné le film, alors c’est super de revoir toute la bande!», me confie François, le sourire fendu jusqu’aux oreilles.

François Arnaud tient la vedette du nouveau film de Patrick Demers, entouré d’Alexa-Jeanne Dubé, Normand D’AmourTania Kontoyanni, Benoit Gouin, Max Lafferriere et Milton Tanaka. Le film a d’ailleurs été présenté en première mondiale lors du dernier festival Fantasia, à la 41e Mostra de Sao Paulo et au Festival international de Mannheim-Heidleberg.

«David, un restaurateur d’art japonais, travaille chez lui à restaurer des oeuvres anciennes. Il est en amour avec sa femme, il a une petite fille et une belle vie en apparences… jusqu’au jour où tout balance. Il vit un traumatisme à la suite de la perte de son enfant. Il se met alors à expérimenter des déjà-vu et il se fait convaincre, par un scientifique japonais qu’il rencontre, qu’il est capable de voyager sur sa propre ligne du temps: dans son passé, dans son futur, mais pas à travers les époques. Pour lui, le temps n’est pas linéaire, il peut le plier comme de l’origami. Il tente donc le tout pour le tout et essaie d’aller réparer ses erreurs! (…)Ce rôle était pour moi un défi à plusieurs niveaux! Le film est trompeur un peu, parce que ce n’est pas vraiment un film de science-fiction, c’est plus un thriller psychologique déguisé en science-fiction! C’est le fun de jouer avec ces codes-là, c’est un vrai défi d’acteur émotivement, de réussir à montrer toute notre vulnérabilité avec si peu de mots et d’interactions avec les autres acteurs. C’était de véritables montagnes russes d’émotions. Le film me fait un peu penser parfois au film Memento, qui joue aussi sur la chronologie comme ça. Il faut juste que le spectateur accepte d’être perdu pendant un petit bout, pour arriver à se retrouver. Faire confiance au film! On ne voit pas souvent ce genre de film au cinéma je trouve, ici comme ailleurs!»

Depuis l’été dernier, François joue le rôle principal de la série américaine Midnight, Texas(diffusée sur NBC), où il y incarne le rôle de Manfred, un médium torturé qui a le don de parler aux morts. La série est d’ailleurs inspirée d’une trilogie de best-sellers de Charlaine Harris, celle qui nous a donné les excellents True Blood.

«Je commence les tournages de la saison 2 de Midnight, Texas dans un mois au Nouveau-Mexique, à Albuquerque dans le désert! C’est un autre marathon de quatre mois, très demandant. Il va y avoir beaucoup de tournages de nuit, mais c’est un projet que j’adore. Cette série-là, tout comme Origami, joue aussi sur plusieurs tons: il y a des moments d’horreur, du drame, de la romance, de la comédie, le ton est léger… j’ai parlé avec le réalisateur et j’ai rencontré les auteurs pour la deuxième saison et ils ont plein de bonnes idées pour mon personnage! J’ai hâte. Les tournages vont se terminer à la fin septembre.»

Pour les fans du comédien de 32 ans, on pourra aussi le voir dans la quatrième saison de la série UNreal (Lifetime): «J‘ai tourné quatre mois à Vancouver pour la 4e saison d’UNreal. Je suis dans tous les épisodes de la saison, j’ai un rôle principal. Je joue un nouveau producteur de télé-réalité, qui est habitué aux jeux d’aventure, c’est un designer d’épreuves… Il est cruel et aime faire souffrir les autres et il y aura des épreuves humiliantes pour tout le monde! C’est comme si UNreal, avec mon personnage, devient un mélange entre un show romantique et Survivor

Le film Permission, dans lequel il tient la vedette aux côtés de Rebecca Halls, Dan Stevens et Jason Sudeikis, est maintenant disponible sur iTunes. Nul doute, François Arnaud est l’un des comédiens québécois les plus en vue aux USA!

«J’avais des projets pour cet été pour tourner ici, mais puisque les tournages deMidnight, Texas ont été retardés de quelques mois, je ne pourrai pas revenir! Sinon, j’aimerais beaucoup tourner à nouveau au Québec… n’hésitez pas à m’appeler!!!», conclut le beau gosse.

Origami prendra l’affiche au Québec le 27 avril!

Soir d’été

En direct de 20:00 à 00:00

941
100

Soir d’été

avec Francis Gilbert

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.