Aller au contenu

Céline Dion: «J’essayais de survivre»

Céline Dion: «J’essayais de survivre»
HPQ / HPQ

C’était la diffusion de l’entrevue très attendue de Céline Dion sur les ondes de NBC et celle-ci n’a pas déçue.

La diva de Charlemagne y a été de plusieurs confidences, à commencer par celles sur sa maladie, le syndrome de la personne raide, qui l’afflige depuis des années, même depuis la tournée Taking Chances, en 2008, selon Céline.

Plus encore, la star décrit comment elle a dû, depuis aussi tôt que 2008, apprendre à chanter différemment afin de «compenser» pour le mal qui l’affligeait qui l’empêchait de chanter correctement.

«J’essayais de survivre», lance-t-elle alors.

C’est alors que l’intervieweuse, Hoda Kotb, habilement, pousse Céline dans ses retranchements en lui rappelant que la mort de René Angélil, puis celle de son frère, en plus de sa maladie, s’avérait tout simplement «trop à supporter».

«Ma mentalité à ce moment-là était: The show must go on», répond Céline, non sans opiner du chef à l’intention de son interlocutrice.

«Ensuite, j’ai commencé à sentir que mon corps devenait plus rigide, plus raide», lance-t-elle ensuite.

Céline Dion explique par la suite que l’absence de diagnostic s’est avéré fort difficile, se baladant de médecin en médecin, quémandant presque pour des réponses, tout en tentant diverses combinaisons de médications… ce qui ne s’avère pas une bonne idée, comme on le sait.

«On a essayé pas mal d’affaires. Essayer pas mal d’affaires quand tu ne sais pas ce que tu as, ça peut te tuer», analyse assez sagement la superstar.

Le Valium, notamment, est mentionné comme l’un des médicaments utilisés par Céline, qui affirme avoir créé une tolérance assez rapidement, sa consommation grimpant jusqu’à pas moins de 90 milligrammes… quotidiennement.

«90 milligrammes de valium par jour peuvent te tuer. Tu peux arrêter de respirer», ajoute l’interprète de My Heart Will Go On.

Puis, la pandémie a offert une pause forcée à Céline Dion, toute comme au reste du monde.

Céline Dion explique que cela lui a permis de se désintoxiquer des médicaments, surtout des «vraiment mauvais, les vraiment, vraiment mauvais», mais que ses symptômes se sont alors mis à progresser, le tout toujours sans réponse précise de ses médecins.

Puis, finalement, le diagnostic tombe: Céline est atteinte du Syndrome de la personne raide, une maladie auto-immune et neurologique, qui touche une personne sur un million.

C’est alors qu’elle a pris la décision d’annoncer au reste du monde la vérité, après des années à tenter de la cacher.

Depuis, Céline Dion tente de retrouver le chemin de la scène.

Abonnez-vous à l’infolettre de Rythme 98.3!Abonnez-vous à l’infolettre de Rythme 98.3!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
En direct
En ondes jusqu’à